Salim Abdelmadjid

 

Maître de conférences en philosophie. 
Université Toulouse Jean Jaurès.

salim.abdelmadjid[at]univ-tlse2.fr

 

 

 

 

Domaines de spécialité

 

Philosophie des sciences humaines et sociales, philosophie morale et politique, philosophie africaine et études africaines, philosophie française contemporaine, philosophie allemande moderne.

  

Formation

 

2019 — Centre Jacques-Berque (Rabat)

Postdoctorat en philosophie africaine.

2016-2018 — École des hautes études en sciences sociales

Postdoctorat en philosophie et sciences sociales, à l’Institut des mondes africains.

2009-2015 — Université Paris-Sorbonne

Doctorat de philosophie. Titre de la thèse : Un concept d’Afrique.

2008-2009 — Université Panthéon-Sorbonne

Master II de philosophie, spécialité « philosophie contemporaine ». Mémoire : Un concept d’Afrique.

2006-2007 — Université d’Alger Benyoucef Benkhedda

Formation en arabe littéral.

2005-2006 — Agrégation de philosophie

2004-2005 — Université Panthéon-Sorbonne

Maîtrise de philosophie. Mémoire : L’amour dans la philosophie politique de Hegel.   

2003-2004 — Université Paris-Sorbonne

Licence de philosophie. 

2003-2009 — École normale supérieure (Paris)

Séminaires en philosophie, arabe, allemand, sciences sociales, économie, histoire.

2000-2003 — Lycée Henri IV (Paris)

Hypokhâgne et khâgne B/L. 

 

Fonctions

 

2018-2019 — École des hautes études en sciences sociales

Responsable éditorial de la revue en ligne Politika du LabEx Tepsis, consacrée à la philosophie et aux sciences sociales du politique. 

2014-2016 — Université Nice Sophia Antipolis

Attaché temporaire d’enseignement et de recherche en philosophie.

2012-2014 — École normale supérieure (Paris)

Attaché temporaire d’enseignement et de recherche en philosophie.

2009-2012 — Université Paris-Sorbonne

Doctorant contractuel avec mission d’enseignement en philosophie.

2010-2016 — Collège international de philosophie

Directeur de programme.

2015-2016— Lycée Masséna (Nice)

Interrogateur oral de philosophie en khâgnes A/L et LSH.

2013-2014 — Lycée Condorcet (Paris)

Interrogateur oral de philosophie en hypokhâgne LSH.

2012-2013 — Lycée Henri IV (Paris)

Interrogateur oral de philosophie en hypokhâgne B/L.

2007-08 — Université normale de Chine de l’Est (Shanghai) et Université de Pékin

Lecteur de français et d’études françaises (BA et MA).

 

Enseignements

 

2019-2020 — Université Toulouse Jean Jaurès

Cours : Marx et l'Afrique (M1) ; La réflexivité en sciences humaines (L3) ; Le concept de monde à l'épreuve de la réalité de ce monde (L2) ; Méthodologie (L1).

2014-2016 — Université Nice Sophia Antipolis

Responsable de la préparation à l’agrégation interne (2015-16). Participation à la préparation aux épreuves orales de l’agrégation externe et du Capes. Participation aux plans académiques de formation des Académies de Nice et de Corse. Participation aux épreuves orales du parcours diplômant des étudiant-e-s de classes préparatoires. Participation à Cordées philosophiques, programme local de soutien scolaire.

Cours : La religion (agrégation interne) ; Le sujet (agrégation interne) ; Concept d’Afrique, concept d’Europe : introduction à la géophilosophie (M1) ; Le normal et le pathologique de Canguilhem (L3) ; L’État (L1) ; Méthodologie (L1).

2012-2014 — École normale supérieure (Paris)

Participation à la préparation à l’agrégation externe de philosophie. Tutorat.

Cours : Philosophie générale (agrégation externe) ; La politique (agrégation externe) ; L’amour dans la philosophie politique de Hegel (Licence et Master) ; Un concept d’Afrique (Licence et Master)

Séances de cours : Introduction au droit français et à quelques questions de philosophie du droit, de M. Crépon et J.-L. Halpérin (Licence et Master) ; Les philosophies de l’existence à l’épreuve du politique, de M. Crépon et F. Worms (Licence et Master).

2009-2012 — Université Paris-Sorbonne

Cours : Comment lire Kant ? Bolzano, Herbart et Fechner (L3) ; L’idée de critique (L2) ; La subjectivité (L1) ; Introduction à la philosophie théorique de Kant (L1) ; Définitions de la philosophie (L1) ; Qu’est-ce que l’homme ? (L1).

Direction de travaux personnels (L1).

2007-08 — Université normale de Chine de l’Est (Shanghai) et Université de Pékin

Cours : Français ; Discours de la méthode de Descartes ; Poésie de la Résistance ; Cinéma français. 

2015-2016 — Lycée Masséna (Nice)

Interrogations orales de philosophie politique et philosophie du droit en khâgnes A/L et LSH. 

2013-2014 — Lycée Condorcet (Paris)

Interrogations orales de philosophie générale en hypokhâgne LSH.

2012-2013 ­— Lycée Henri IV (Paris)

Interrogations orales de philosophie générale en hypokhâgne B/L.

 

Recherches

 

Thèse — Un concept d’Afrique.

Nous ignorons ce qu’est l’Afrique, d’une ignorance qui a eu et continue d’avoir des conséquences insoutenables pour les Africain-e-s. Pour contribuer à y remédier, nous entreprenons de poser la question « Qu’est-ce que l’Afrique ? » comme une question philosophique et, pour y répondre, d’élaborer un concept d’Afrique. L’étude de l’histoire de l’Afrique, de la fin du XVe siècle aux indépendances, fait apparaître la productivité unificatrice et libératrice de la négation africaine de la négation coloniale de ce qui, de ce fait, devenait l’Afrique. Ce que nous proposons d’appeler « la négativité africaine » se caractérise par la contingence de son commencement, la relative circonscription de ses périodes et de ses espaces, l’hétérogénéité de ses processus. Sa connaissance requiert ainsi un concept singulier et empirique d’Afrique, dont l’ancrage dans le réel dépend d’un agencement épistémologique cohérent des différentes sciences humaines et sociales pour l’analyse, dans tous les domaines possibles (politique, droit, économie, art, etc.), des dispositifs de la domination de l’Afrique et des résistances qui leur ont été opposées. La connaissance des modes d’accomplissement de la négativité africaine requiert aussi de la considérer dans l’horizon du monde. L’inadéquation entre le concept de monde (qui suppose son unité) et sa réalité (sa division, révélée par l’asymétrie des frontières) permet à la fois d’affirmer son inexistence et d’étudier l’intensité de sa scission en Afrique. Posant ainsi le problème philosophique de l’Afrique comme celui de l’inexistence du monde, nous élaborons son concept comme celui de l’u-topie de l’existence du monde, et nous soutenons la nécessité et la liaison des unifications politiques de l’Afrique et du monde.

Thesis — A Concept of Africa

We do not know what Africa is, and that ignorance has long had and still has unbearable consequences for African men and women. To bring a healing contribution to that, we undertake to raise the question: what is Africa? as a philosophical question and, in order to answer it, to put together a concept of Africa. Studying the history of Africa, from the end of the 15th century to the independencies, brings out the unifying and liberating productivity of the African negation of the colonial negation of what, thereby, became Africa. What we suggest to call “African negativity” is characterized by its contingent beginning, the relative circumscription of its periods and spaces, the heterogeneous nature of its processes. Its knowledge requires a singular empirical concept of Africa, whose rooting in reality depends on a coherent epistemological organizing of various human and social sciences in order to analyse, in all possible fields (politics, law, economics, art, and so on), the “dispositifs” of domination of Africa. The knowledge of the ways in which African negativity reaches completion also requires to take into consideration its worldwide dimension. The inadequacy between the concept of world (implying its unity) and its reality (its division, revealed by its asymmetrical frontiers) makes it possible at the same time to assert its inexistence and to fathom the intensity of its splitting apart in Africa. Thus raising the philosophical problem of Africa as that of the inexistence of the world, we further develop its concept as that of the u-topia of the existence of the world, and we maintain the need and radical interdependence of political unifying processes of Africa and the world.

 

Publications

 

Direction de numéro de revue

« Europe », Noesis, n°30 et 31, Automne 2017 – Printemps 2018, Nice, Paris, CRHI, Vrin, 490 p.

Chapitres d’ouvrages collectifs

« Concept d’Afrique et histoire de l’Afrique », Histoire générale de l’Afrique, IX, Paris, UNESCO, 2018 (à paraître).

« Un concept africain de monde », R. Bazenguissa-Ganga, R. Ivekovic, K. Tall (dir.), Décentrements : les Suds et les défis épistémologiques d’un monde commun, 2017 (à paraître).

« Éléments en vue de la thématisation de l’effectuation épistémologique de la négativité africaine », R. Bazenguissa-Ganga et al., Africa N’ko : la bibliothèque coloniale en débat, 2015 (à paraître).

Articles de revues

« Qu’est-ce que l’Europe ? Différence de la noèse et de l’Europe », in « Europe », Noesis, 30-31, Aut. 2017 – Prin. 2018, Nice, Paris, CRHI, Vrin, p. 13-46.

« Un concept africain d’Europe », in « Europe », Noesis, 30-31, Aut. 2017 – Prin. 2018, Nice, Paris, CRHI, Vrin, p. 151-194.

« Joseph Ki-Zerbo : le Savant, le Politique et l’Afrique », Esprit, 2007/8, p. 83-108 / Hakili, n°7, Ouagadougou, février 2007, p. 3-10. [Traduit en portugais sous le titre “Joseph Ki-Zerbo : o intelectual, a política e a África dans CODESRIA Boletim, Nos 3&4, 2007, p. 26-47.] 

Diffusion de la recherche

« Sartre et l’Afrique » (paru « L’Afrique, terre de réflexion »), L’empreinte Sartre, Libération, Hors-série, juin 2013, p. 6-7.

« Pour une reconnaissance mutuelle de l’Afrique et du monde arabe. Sur une conférence de Joseph Ki-Zerbo », avec C. Boidin et T. Raineau, Esprit, 2004/6, p. 51-55.

« « Les rapports historiques de l’Afrique et du monde arabe » selon Joseph Ki-Zerbo », introduction et retranscription de la conférence de J. Ki-Zerbo, ENS, 19.3.2004, pour www.esprit.presse.fr.

Entretiens

de S. B. Diagne, « La philosophie et l'universel : parcours de Souleymane Bachir Diagne », Paris, Nantes, Rabat, Politika, LabEx Tepsis, Institut d'études avancées de Nantes, Centre Jacques-Berque, 27.6.2019.

par F. Worms, « Europe. Présentation du numéro 30-31, « Europe », de Noesis » (paru « Une idée africaine de l'Europe »), Paris, France Culture, Matières à penser, Paris, 9.4.19. 

Traduction

H. Satzinger, « Adam blanc et Ève noire », Paris, Politika, LabEx Tepsis, 2019 (à paraître).

 

Organisations

 

Programme de recherche

« Les « Suds » dans le monde : un défi épistémologique », avec H. Ba, R. Bazenguissa-Ganga, S. B. Diagne, Columbia University – Université Cheikh Anta Diop – Université Paris Sciences et Lettres, janv. 2017-sept. 2018.

École d’été

“Epistemology of Area and Global Studies”, avec R. Bazenguissa-Ganga, PSL-Columbia-UCAD Summer School, EHESS, Paris, 25.8-2.9.18. 

Séminaires

« Auto-analyse et objectivité scientifique », avec M. Plouviez, Université Nice Sophia Antipolis, 2015-2016.

« Un concept d’Afrique », Collège international de philosophie 2010-2016, École normale supérieure (Paris) 2008-2010.

Colloques et journées d’études

« Europe. Que faire ? », Colloque, EHESS, Paris, 8-9.3.18.

« Les « Suds » dans le monde : un défi épistémologique », colloque éditorial du programme « Les « Suds » dans le monde : un défi épistémologique », avec H. Ba, R. Bazenguissa-Ganga et S. B. Diagne, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, 5-6.1.18.

“Africa(s) in the World: an Epistemological Challenge”, panel de congrès, avec R. Bazenguissa-Ganga et S. B. Diagne, African Studies Association 60th Annual Meeting, Chicago, 18.11.17.

“The Global South in the World: an Epistemological Challenge”, colloque préparatoire du programme « Les Suds dans le monde : un défi épistémologique », avec R. Bazenguissa-Ganga, D. Combe, S. B. Diagne et A. Sanders, New York, Columbia University, 7-8.2.17.

« Auto-analyse et objectivité scientifique », avec M. Plouviez, CRHI, MSHS Sud-Est, Université Nice Sophia Antipolis, 8-10.6.16.

« Le sujet », avec M. Plouviez, Université Nice Sophia Antipolis, 14.12.15.

« Nuit Sartre », ENS Paris, 7.6.2013. Coorganisateur en particulier des colloques « Politiques de Sartre » et « Géopolitique de Sartre » dont les panels « Sartre et l’Afrique » et « Sartre et l’Asie ».

« Autour de V.-Y. Mudimbe : introduction à l’œuvre de Valentin Yves Mudimbe », avec V. Y. Mudimbe, N. Y. Kisukidi, D. Combe, F. Worms, ENS Paris, 6.6.2013.

« Semaine arabe : « La jeunesse dans le monde arabe » », ENS Paris, mars 2004.

Conférences

« La situation : entre structure et sujet », par Lau Kwok Ying, ENS Paris, 6.6.13.

« Joseph Conrad : une image de l’Afrique », par M. Renouard, Séminaire « Un concept d’Afrique », ENS Paris, 24.1.09.

« Concepts et frontières : politique des concepts », par J. Benoist, Séminaire « Un concept d’Afrique », ENS Paris, 10.1.09.

« Les zoos, une certaine miniature du monde ? », par J. Estebanez, Séminaire « Un concept d’Afrique », ENS Paris, 20.12.08.

« L’invention des continents : lecture géographique d’un gremlin de la pensée », par J. Estebanez, Séminaire « Un concept d’Afrique », ENS Paris, 20.12.08.

« Les rapports historiques de l’Afrique et du monde arabe », par J. Ki-Zerbo, « Semaine arabe », ENS Paris, 19.3.04.

 

Communications (sélection)

 

« Un concept africain d'Europe », J.-F. Bayart, Leçon du Cycle européen d'études africaines du Reasopo, SciencesPo, CERI, Paris, 17.10.19.

« Marx et l’Afrique », F. Kandil, M. Teschl, séminaire de philosophie économique, EHESS, AMSE, Marseille, 8.3.19.

“Introduction to the Epistemology of Area Studies and Global Studies”, École d’été PSL-Columbia-UCAD “Epistemology of Area Studies and Global Studies”, EHESS, Paris, 27.8-1.9.18.

« Que faire ? », Colloque « Europe. Que faire ? », EHESS, Paris, 8-9.3.18.

« Philosophie et histoire de l’Afrique », E. M’Bokolo, C. Madeira Santos, séminaire « L’Afrique dans la longue durée », Institut des mondes africains, EHESS, 5.3.18.

 “Africa and the World”, Research Talk, Campus Visit, Claremont Colleges (US, Ca), 26.2.18.

« 1498-1963 : une périodisation africaine pour les études globales », Rencontres « Études globales », A. Stanziani, IRIS PSL, Paris, 14-15.2.18.

« Conceptualiser les aires : la prototypification empirique (II) », Colloque « Les « Suds » dans le monde : un défi épistémologique », Université Cheikh Anta Diop, Dakar, 5-6.1.18.

« Le relativisme culturel », M. Plouviez, préparation à l’agrégation externe, Université Nice Sophia Antipolis, 29.11.17.

“A Concept of Africa: an Introduction”,  60th Meeting of the African Studies Association, Chicago, 16-18.11.17.

« Qu’est-ce que l’Europe ? », E. Dorlin, A. Knüfer, séminaire « La philosophie européenne, le monde et l’Empire », laboratoire CRISES, Université Paul Valéry, Montpellier, 19.10.17

“The ‘Global South’ in the World: An Epistemological Challenge”, Conference Global Studies, A. Stanziani, IRIS PSL, Paris, 12-13.10.17.

« Europe. Que faire ? », Colloque « Europe, État, fédéralisme », Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Université Nice Sophia Antipolis, Université de Salerne (Italie), M. Plouviez et P.-Y. Quiviger, Nice, 3-5.10.17.

“Ultimacy and Universality of Revolution: The last revolution will not be violent”, 2017 EHESS Summer School, “Rethinking the Concept of Revolution”, E. Illouz et G. Sapiro, Paris, 3-14.7.17.

« Un concept africain de monde », B. Bonneville, Lycée Henri IV, Paris, 23.3.17.

« La spatialisation des concepts géophilosophiques », Séminaire de formation à la recherche en Afrique, H. Pennec, F. Samson, EHESS, IMAf, Paris, 21.2.17.

“Conceptualizing Areas: Empirical Prototypification (I)”,  Conference “The Global South in the World: an Epistemological Challenge”, Columbia University, 7-8.2.17.

« L’Afrique dans le monde », C. Monjou, association « Le visible et l’invisible », Paris, 12.12.16.

« L’auto-alter-objectivabilisation », Colloque « Auto-analyse et objectivité scientifique », Université Nice Sophia Antipolis, 8-10.6.16.

« Introduction à Un concept d’Afrique », N. Goldstein, H.-O. Ney, Lycée Masséna, Nice, 24.3.16.

« Introduction à Un concept d’Afrique », J. Revel, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 21.3.16.

« Une lecture africaine de L’orientalisme de Saïd : vers un atlas géophilosophique », D. Combe et F. Worms, ENS Paris, 17.3.16.

« La Boétie en Tunisie : le concept de servitude volontaire à l’épreuve de la révolution tunisienne », Journée d’études « La politique, le droit », préparation aux concours des Écoles normales supérieures, M. Plouviez, Université Nice Sophia Antipolis, 20.1.16.

« Le sujet à l’épreuve du voyage : Descartes, Kant, Lévi-Strauss », Journée d’études « Le sujet », Université Nice Sophia Antipolis, plan académique de formation (Académie de Nice), 14.12.15.

« Explication des §§2-4 du Discours décisif d’Averroès », Journée d’études « La religion », plan académique de formation (Académie de Corse), Corte, 11.12.15.

« Un concept d’Europe », S. Marzagalli, P.-Y. Beaurepaire, séminaire « L’Europe et ses autres », Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Nice, 27.3.15.

« Marx et l’Afrique », Séminaire des doctorant-e-s du CRHI, Université Nice Sophia Antipolis, 7.1.15.

« L’universel et les cultures : le relativisme culturel », Institut français du Maroc, « La Nuit des Philosophes », Casablanca, 22.11.14.

« Les conflits de la mémoire : l’Algérie et Camus », Institut français du Maroc, « La Nuit des Philosophes », Rabat, 21.11.14.

« Pour un concept d’Afrique », Citéphilo, « Penseurs d’Afrique », Lille, 18.11.14.

« La dernière révolution ne sera pas violente », Tri-School International Dissertation Workshop in Critical Theory, ENS Paris, Goethe-Universität, Northwestern University, Paris, 29.9-2.10.14.

« Qu’est-ce que l’État ? », M. Crépon et J.-L. Halpérin, Cours « Introduction au droit français et à quelques questions de philosophie du droit », ENS Paris, 18.11.13.

« Sartre, l’Algérie et la France », « Nuit Sartre », « Politiques de Sartre », ENS Paris, 7.6.13.

« Sartre, d’une Chine à l’autre », « Nuit Sartre », « Sartre et l’Asie », ENS Paris, 7.6.13.

« Sartre et l’Afrique », « Nuit Sartre », « Sartre et l’Afrique », ENS Paris, 7.6.13.

« En vue d’un concept d’Afrique : lecture de The Invention of Africa et de The Idea of Africa », Colloque « Autour de V.Y. Mudimbe », ENS Paris, 6.6.13.

« La frontière du monde : le fait des frontières et le concept de monde », Colloque « La migration des idées », S. Luste Boulbina, M. Potte-Bonneville, CIPh, Paris, 1.6.13.

« Négritude et dialectique : lecture d’« Orphée noir » par Fanon dans Peau noire, masques blancs », N.Y. Kisukidi, Colloque « Négritude et philosophie en France au XXe siècle », CIEPFC et IRSE (Université de Genève), ENS Paris, 25.5.13.

« La négativité africaine », « Épistémè africaine. Africa N’ko : la bibliothèque coloniale », Council for the Development of Social Science in Research in Africa (CODESRIA) – Goethe-Universität  – Deutsche Forschungsgemeinschaft, Dakar, 27-31.1.13.

« Camus et l’Algérie », M. Crépon et F. Worms, Cours « Les philosophies de l’existence à l’épreuve du politique », ENS Paris, 17.12.12.

« Le contemporain », F. A. Cramer, Séminaire « Au-delà de l’esthétique : danse et crise », CIPh, Paris, 10.12.12.

« Sartre et la décolonisation », M. Crépon et F. Worms, Cours « Les philosophies de l’existence à l’épreuve du politique », ENS Paris, 22.10.12.

« L’Arabe, le non-violent, l’invulnérable : lecture du Consentement meurtrier », J. Benoist, « Autour du Consentement meurtrier de Marc Crépon », Éditions du Cerf, Centre d’études du Saulchoir, Paris, 28.9.12.

« Histoire de l’Afrique noire et conceptualisation philosophique de l’Afrique », Colloque « Joseph Ki-Zerbo : l’humaniste, l’historien, l’intellectuel engagé », UNESCO, Paris, 24.5.12.

« Qu’est-ce que la jeunesse ? », cycle de conférences « Initiative citoyenne pour Orléans », Orléans, 14.12.11.

« Les langues et les cultures textuelles de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique », D. Sardinha, Colloque « À quoi l’Europe sert-elle encore ? », CIPh, Paris, 3.12.11.

« La conceptualisation philosophique de l’Afrique et la contribution historiographique du Professeur Ki-Zerbo », cycle de cinq conférences, Fondation Joseph Ki-Zerbo, Ouagadougou, 4-8.6.10.

« Présentation du projet d’une conceptualisation de l’Afrique », Séminaire des doctorant-e-s en philosophie de l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), Maison de la recherche, 2.6.10.

« Concept d’Afrique et philosophie française contemporaine : Sartre, Foucault, Deleuze et l’Afrique », M. Renouard, Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine, ENS Paris, 5.6.09.

« Philosophie africaine ou concept d’Afrique ? », cycle de quatre conférences en Algérie, Université d’Oran, Centres culturels français de Tlemcen, Alger et Constantine, 5-11.10.08.

« Présentation du séminaire « Un concept d’Afrique » », Journée d’études « Pratiques actuelles de la philosophie », stage de rentrée du département de philosophie de l’ENS, 24.9.08.

« L’historiographie africaine : histoire d’une libération épistémologique », Rencontres « Soleils d’Hiver », Lyon, 3.2.08.

« Le relativisme culturel », M. Foessel et A. Garapon, Colloque de l’Institut des hautes études juridiques, École nationale de la magistrature, Paris, 14.6.07.

CRHI
Université Nice Sophia Antipolis
MSHS Sud-Est