Grégori Jean


               Maître de conférences en philosophie
               Institution de rattachement : Université Nice Sophia Antipolis

               Coordonnées professionnelles :
               Université Nice Sophia Antipolis
               Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines
               Département de philosophie
               98, boulevard Édouard Herriot 
- BP 3209

               06204 Nice Cedex 3

               Bureau : Extension 403
               Courriel: gregori.jean[at]unice.fr

 

 

Responsabilités actuelles

-Directeur du département de philosophie

- Directeur du Centre d’études phénoménologiques de Nice (CEPHEN)
- Responsable des relations du Département de philosophie de l'UNS avec les CPGE
- Membre associé du Fonds Michel Henry
- Membre associé du Centre d'Etudes de la Philosophie Classique Allemande et de sa Postérité (Université Paris IV-Sorbonne).
- Directeur adjoint de la Revue internationale Michel Henry.
- Membre du comité de direction et trésorier de Alter. Revue de phénoménologie
- Membre du comité de lecture du Bulletin d’analyse phénoménologique
- Membre du comité de lecture des Cahiers philosophiques de Strasbourg
- Membre du comité de lecture de Vox Philosophiae.
- Expert pour Bibliothèque Philosophique de Louvain, Studia Phaenomenologica, Revue philosophique de Louvain, Interpretationes, PhænEx. Revue de théorie et culture existentialistes et phénoménologiques, Sociologies, Czech Science Foundation.
- Membre du comité scientifique des Congrès en sciences de gestion, Université de Lorraine / ESM-IAE de Metz.

 

Domaines de recherche

- Phénoménologie, anthropologie philosophique, histoire de la philosophie contemporaine.
- Epistémologie des sciences sociales contemporaines, philosophie du langage ordinaire.
- Philosophies de la vie et de l'action.
- Philosophies de l’affectivité.


Publications 

Livres d’auteur et directions d’ouvrage

- G. Jean et Y. Mayzaud (éds.), Le langage et ses phénomènes, Paris, L’Harmattan, 2007.
- G. Jean, Quotidienneté et ontologie. Recherches sur la différence phénoménologique, Louvain-Paris, Peeters, « Bibliothèque Philosophique de Louvain », n°80, 2011.
- G. Jean et Y. Mayzaud (éds), Derrière le commencement. Phénoménologie, métaphysique et théologie, Sarrebruck, Editions Universitaires Européennes, 2012.
- G. Jean, Le quotidien en situations. Enquête sur les phénomènes-sociaux, Louvain, Presses Universitaires de Louvain, 2012 ; deuxième édition, PUL, « Empreintes philosophiques », 2013.
- G. Jean, J. Leclercq et N. Monseu (éds.), Michel Henry. La vie et les vivants, Presses Universitaires de Louvain, 2013.
- G. Jean et J. Leclercq (éds), Lectures de Michel Henry, Presses universitaires de Louvain, 2014.
- J. Hernandez-Dispaux, G. Jean et J. Leclercq (éds), Kierkegaard et la philosophie française, Presses Universitaire de Louvain, 2014.
- G. Jean et A. Takacs, Traces de l’être. Heidegger en France et en Hongrie, Paris, L’Harmattan, 2014.
- G. Jean, Force et temps. Essai sur le « vitalisme phénoménologique » de Michel Henry, Hermann, « Philosophies », 2014.
- G. Jean et J. Leclercq, Michel Henry. Phénoménologie de la vie, t. 5, Paris, PUF, Epiméthée, 2015.

 

Éditions critiques

- Michel Henry, « Textes inédits sur l’expérience d’autrui », dans Revue Internationale Michel Henry, n°2, Presses universitaires de Louvain, décembre 2010, p. 16-178.
- Michel Henry, « Notes inédites sur la méthode et la langue phénoménologiques », dans Michel Henry. Une autre voie pour la phénoménologie, Cahiers philosophiques,  n°126, CNDP, juin 2011, p. 98-102 (avec J. Leclercq).
- Michel Henry, « Notes préparatoires à L’essence de la manifestation : la subjectivité », dans Revue Internationale Michel Henry, n°3, Presses universitaires de Louvain, 2012, p. 15-280.
- Michel Henry, « Notes inédites sur la méthode phénoménologique », dans Cahiers philosophiques de Strasbourg, n°30, « Michel Henry. Une phénoménologie radicale », 2012, p. 15-29 (avec J. Leclercq).
-Michel Henry, « Heidegger, Descartes, Nietzsche — Schopenhauer et le courant souterrain de la métaphysique » (avec N. Monseu), dans Les études philosophiques, « Schopenhauer. Nouvelles lectures », PUF, 2012/3, n°102, p. 307-317; repris dans T. Regehly et D. Schubbe (Hg.), Schopenhauer und die Deutung der Existenz. Perspektiven auf Phänomenologie, Existenzphilosophie und Hermeneutik, Stuttgart, J. B. Metzler Verlag, 2016, p. 137-146.- Michel Henry, « Notes sur le phénomène érotique », dans Revue Internationale Michel Henry, n°4, Presses universitaires de Louvain, 2013, p. 27-51.

- Michel Henry, « Notes inédites sur l’idée de phénoménologie matérielle et de phénoménologie non intentionnelle », dans Alea, International Journal of phenomenology and hermeneutics, n°10, 2013, p. 15-27.
- Michel Henry, « Preparatory notes to Incarnation : ‘‘The archeology of the flesh, finitude and the question of salvation’’» (avec J. Leclercq et E. Vitouchanskaia), dans R. Fotiade, D. Jaspers and O. Salazar-Ferrer (eds.), Embodiment. Phenomenological, religious and deconstructive views on living and dying, Farnham, Ashgate, 2014, p. 35-48.
- Michel Henry, « Phénoménologie de la naissance » (première version), dans G. Jean et J. Leclercq (éds), Lectures de Michel Henry, Presses universitaires de Louvain, 2014, p. 9-44.
- Michel Henry, « Notes préparatoires à Incarnation » et « Phénoménologie de l’incarnation », dans Revue Internationale Michel Henry, n°6, Presses universitaires de Louvain, 2015, p. 13-30

-Michel Henry, « Entretiens », dans Tarek R. Dika, and W. Chris Hackett, Quite power of the possible. Interviews in contemporary French Phenomenology, Fordham University Press, 2016 (avec J. Leclercq).

 

Traductions

- Depuis l’anglais : W. C. Hackett, « Our bodies will be judged : a first “last judgement” of Michel Henry », dans G. Jean, J. Leclercq et N. Monseu (éds.), Michel Henry. La vie et les vivants, Presses Universitaires de Louvain, 2013, p. 605-616.

 

Publications d’articles et d’études dans des revues « en ligne »

- « Deleuze et le problème de la vie – vers une ontologisation du quotidien », dans Les cahiers de l’ATP, volume 4, novembre 2003.
- « La position du problème de la réalité dans l’herméneutique heideggérienne de la facticité », dans Phénice, n° 2, juin 2004, p. 3-20.
- « Le mondain, le transcendantal, l’absolu — et le reste. Essai sur la clôture du transcendantal dans la Sixième Méditation cartésienne d’E. Fink », dans Bulletin d’analyse phénoménologique, Volume 1, 2005, N°3, p. 3-75.
- « Introduction à la réduction phénoménologique : l’ouverture du champ transcendantal », « Réduction phénoménologique et intersubjectivité », « La réduction phénoménologique chez Husserl et Heidegger », « Les critiques de la réduction dans la phénoménologie française contemporaine, et la question de l’irréductible », dans Phénice, numéro spécial « La réduction », janvier 2008, p. 20-34, 46-75, 77-86, 98-106.
- « Histoire et Être. Heidegger et l’esquive du présent », « Le présent à la lumière de l’événement. Autour de C. Romano » dans Phénice, numéro spécial : « Le Présent », mai 2009, p. 55-70, 100-108.
- « Uzaj ordinar al limbajului şi fenomenalizare a fenomenului — Wittgenstein şi fenomenalitatea », trad. roumaine Simona Ilieș dans Vox Philosophia, Vol. 1 n°3/2009, Cercetări fenomenologice contemporane, p. 24-41
-  « Le temps avec les autres » (avec D. Popa), dans Meta. Research in Hermeneutics, Phenomenology and Pratical Philosophy, Vol. 2 n°1/2010 : « Intersubjectivity », p. 33-56.
- « L’être-soi et l’être-seul : le problème de la solitude dans la phénoménologie de M. Henry », dans PhænEx. Revue de théorie et culture existentialistes et phénoménologiques, Vol. 6, n°2, « La solitude », 2011, p. 109-130.
- « Habitude, effort et résistance : Une lecture du concept de passivité », dans Bulletin d'Analyse Phénoménologique, Volume 8, 2012,  N° 1: « Le problème de la passivité », p. 455-477.
-  « Sur la situation phénoménologique du Marx de Michel Henry. Etude de notes inédites » (avec J. Leclercq), dans Journal of French and Francophone Philosophy, Vol XX, N°2, 2012, p. 1-18.
- « Le corps événemential et l’horizon indépassable de l’anthropologie. Réponse à C. Romano », dans Journal of French and Francophone Philosophy, Vol XXI, No 2, 2013, p 30-50.
- « Dieu a-t-il une peau ? », texte écrit pour l’installation de J-P. Giovanelli, La piel del dios, Monaco, 2014, (http://www.performarts.net/performarts/)

À paraître :
- « Expérience d’autrui et relation érotique chez Henry et Sartre», dans Analecta hermeneutica, courant 2016.  

 

Publications dans des revues imprimées

- « L’attitude personnaliste entre naturalité et transcendantalité — le problème du quotidien dans Ideen II d’E. Husserl », Archè. Journal of Philosophy, Novi Sad, Year II, n°4/2005, p. 7-24.
- Rencontre avec F. Dastur à propos de son ouvrage La phénoménologie en questions. Langage, altérité, temporalité, finitude, dans le cadre d’un cycle « Débat autour d’un livre » organisé le 24 novembre 2004 par l’unité de recherche « Phénoménologies » de l’Université de Liège, publié dans Alter. Revue de phénoménologie, n°14/2006, « Phénoménologie et psychanalyse », Varia
- « Fonctions du corps dans la ritualisation de la vie quotidienne », dans Noesis n°12, « Corps et sacré », décembre 2007, p. 131-156.
- « Phénoménologie du Droit et règles du phénomène-social », dans Les annales de Droit, n°3, PURH, janvier 2009, p. 161-176.
- « Les lectures du Marx de Michel Henry » (avec J. Leclercq), Revue Internationale Michel Henry, n°1 : Lectures du Marx de Michel Henry, mai 2010, p. 19-24.
- « Critique de la révolution ordinaire », trad. espagnole par J. Aguero, G. Bustos, et M-E. Tijoux, dans Actuel Marx/ Intervenciones N° 8, La pesantez de la vida cotidiana, novembre 2009, p. 31-51.
- « De l’expérience métaphysique d’autrui à l’intersubjectivité en première personne », Revue Internationale Michel Henry, n°2 : Inédits sur l’expérience d’autrui, décembre 2010, p. 16-70.
- « Michel Henry et la Différence phénoménologique » dans Michel Henry. Une autre voie pour la phénoménologie, Cahiers philosophiques, n°126, CNDP, 2011, p. 7-23.
- « Présentation » à M. Henry, Notes inédites sur la méthode et la langue phénoménologiques (avec J. Leclercq) dans Michel Henry. Une autre voie pour la phénoménologie, Cahiers philosophiques, n°126, CNDP, 2011, p. 95-97.
- « Phénoménologie et Barbarie. L’idée d’une équivocité de la culture », dans Noesis n°18, 2011, p. 217-237.
- « Vie et plus-value. Les fondements métaphysiques du capitalisme », dans Cahiers philosophiques de Strasbourg, n°30, « Michel Henry. Une phénoménologie radicale », 2012, p. 171-194.
- « Présentation » à M. Henry, Notes inédites sur la méthode phénoménologique (avec J. Leclercq) dans Cahiers philosophiques de Strasbourg, n°30, « Michel Henry. Une phénoménologie radicale », 2012, p. 15-29.
- « Quand peut un corps ? Corporéité, affectivité et temporalité » dans Studia Phaenomenologica, vol. XI, 2011, p. 327-344.
- « La subjectivité, la vie, la mort », dans Revue Internationale Michel Henry, n°3, « Notes préparatoires à L’essence de la manifestation : la subjectivité », Presses universitaires de Louvain, 2012, p. 15-92.
- « Les enjeux de la lecture henryenne de Schopenhauer », dans Les études philosophiques, « Schopenhauer. Nouvelles lectures », PUF, 2012/3, n°102, p. 297-306.
- « Désir, négativité, spectralité », dans Alter. Revue de phénoménologie, « L’érôs », n°20/2012, p. 55-73.
- « Les ambiguïtés de l’érôs », dans Revue Internationale Michel Henry, n°4, Presses universitaires de Louvain, 2013, p. 19-26.
- « Phénoménologie matérielle et non intentionnelle », dans Alea, International Journal of phenomenology and hermeneutics, n°10, 2013, p. 15-19.
- « Topique, dynamique, économique de l’apparaître. Contribution à une métapsychologie de la force », dans Alea, International Journal of phenomenology and hermeneutics, n°10, 2013, p. 83-103.
- « Y a-t-il un vitalisme proprement phénoménologique ? », dans Alter. Revue de phénoménologie, « La vie », n°21/2013, p. 101-115.
- « Amnistie, pardon, réconciliation », dans Revue théologique de Louvain, 45, 2014, 52-77, (avec J. Leclercq).
- « L’archi-performativité de la parole », dans Revue Internationale Michel Henry, n°5, « Notes préparatoires à Paroles du Christ », Presses universitaires de Louvain, 2014, p. 165-215.
- « Michel Henry lecteur de Hegel » (avec J. Hernandez-Dispaux) dans les Cahiers Critiques de Philosophie,  « Hegel en France depuis 1945 : lectures phénoménologiques », Hermann, 2015.
- « L’homme à son insu. L’anthropologie phénoménologique comme metaphysica naturalis », dans Alter. Revue de phénoménologie, « L’anthropologie », 2015.

À paraître :
- « Affectivité et métaphysique de la passéité », trad. japonaise Hiroshi Hiraoka dans Tetsugaku-Zasshi, Tokyo, à paraître courant 2016.

Participations à des ouvrages collectifs et chapitres d’ouvrage.

- « Le pli merleau-pontien et l’idée d’un tournant topologique de la phénoménologie », dans G. Cormann, S. Laoureux, J. Piéron (éds.), Différence et identité, Les enjeux phénoménologiques du pli, Georg Olms Verlag, « Europeae Memoria », 2005, p. 189-208.
- « Usage ordinaire du langage et phénoménalisation du phénomène. Wittgenstein et la phénoménalité », dans Le langage et ses phénomènes, G. Jean et Y. Mayzaud (eds.), L’Harmattan, septembre 2007, p. 33-57.
- « Differenza fenomenologica e rivelazione », trad. italienne par Letizia Coccia dans C. Canullo (éd.), Michel Henry : narrare il pathos, Eum, décembre 2007, p. 189-214.
- « Perspectives en phénoménologie matérielle » (avec J. Leclercq), postface à M. Henry, Entretien avec O. Salazar-Ferrer, Paris, Corlevour, septembre 2010, p. 61-89.
- « L’ennui à la croisée des temps », dans S. Camilleri et C. Perrin (éds.), Epreuves de la vie et souffrances d’existence, Paris, Le Cercle Herméneutique, 2011, p. 81-108.
- « Genealogie, Historialität und Passivität. Michel Henry und die Phänomenologie der Geschichte », trad. all. S. Knöpker dans E. Angehrn et J. Scheidegger (éds.), Metaphysik des Individuums. Die Marx-Interpretation Michel Henrys und Ihre Aktualität, Freiburg/München, Verlag Karl Alber, 2011, p. 194-219.
- « Le retour au commencement : jaillissement et rejaillissement du questionner philosophique dans Etre et temps », dans G. Jean et Y. Mayzaud (éds), Derrière le commencement. Phénoménologie, métaphysique et théologie, Sarrebruck, Editions Universitaires Européennes, 2012, p. 39-58.
- « Commencer en phénoménologie : méthode ou révélation ? », dans G. Jean et Y. Mayzaud (éds), Derrière le commencement. Phénoménologie, métaphysique et théologie, Sarrebruck, Editions Universitaires Européennes, 2012, p. 157-165.
- « De l’herméneutique à l’événementiel : Kierkegaard et le problème de l’identité », dans J-P. Delville (éd.), Mutations des religions et identités religieuse, Bruxelles, Mame Desclée, 2012, p. 155-163.
- « Intersubjectivité pathétique. Nouvelles perspectives de recherche », dans G. Jean, J. Leclercq et N Monseu (éds.), Michel Henry, La vie et les vivants, Presses Universitaires de Louvain, 2013, p. 291-306.
- « Le Fonds Michel Henry », dans G. Jean et J. Leclercq (éds.), Michel Henry, La vie et les vivants, Presses Universitaires de Louvain, 2013, p. 27-30.
- « De quoi la philosophie a-t-elle l’air ? Heidegger et l’équivocité de la pédagogie », dans C. Perrin (éd.), Qu’est-ce qu’un séminaire ? La pédagogie heideggérienne, Zeta Books, mars 2013, p. 225-252.
- « The incarnation of the Word and the a priori of the flesh. Michel Henry and the problem of “appearing through”», trad. anglaise A. Rubens, dans R. Fotiade, D. Jaspers and O. Salazar-Ferrer (eds.), Embodiment. Phenomenological, religious and deconstructive views on living and dying, Farnham, Ashgate, 2014, p. 21-34.
- « Michel Henry et la métaphysique de la présence », dans G. Jean et J. Leclercq (éds), Lectures de Michel Henry, Presses universitaires de Louvain, 2014, p. 99-121.
- « Kierkegaard et le problème de la vérité dans la philosophie française », dans J. Hernandez-Dispaux, G. Jean et J. Leclercq (éds), Kierkegaard et la philosophie française, Presses Universitaire de Louvain, 2014, p. 159-174.
- « Le dedans et le dehors : pour une nouvelle topologie de la vie subjective et de la création artistique », dans J. Lambert et A. Lerousseau (éds.), A l’école de la vie intérieure. Approches interdisciplinaires, Edition Universitaire Européenne,  « Esthétique et Spiritualité », 2014, p. 99-110.
- « La vérité est un cri. Affectivité, force, et langage naturel », dans S. Le Quitte  et G. Mahéo (éds.), Langage et affectivité, Le cercle herméneutique, 2014, p. 37-55.
- « L’être, la vie, l’homme. Le jeune Henry lecteur de Heidegger », à paraître dans G. Jean et A. Takacs, Traces de l’être. Heidegger en France et en Hongrie, Paris, L’Harmattan, 2014
- « Eidétique et eidéthique. Les prémisses phénoménologiques du Droit », dans D. Popa, B. Kanabus et F. Brusci (éds.), La portée pratique de la phénoménologie. Normativité, critique sociale et psychopathologie, P. I. E. Peter Lang, « Critique sociale et pensée juridique », n°3, 2014, p. 47-72.
- « La croisée des temps et le paradoxe de l’espérance », dans J-F. Lavigne et J. Leclercq (éds.), Espérer. Etudes phénoménologiques, Presses Universitaires de Louvain, « Empreintes philosophiques », 2015, p. 59-73.

À paraître :
- « Les entretiens de Michel Henry », dans S. Davidson et C. W. Hackett, The Quiet Power of the Possible : Interviews in Contemporary French Phenomenology, Fordham University Press, « Perspectives in Continental Philosophy », courant 2016 (avec J. Leclercq).

 -« Le courant souterrain de la métaphysique. Schopenhauer en marge de l’histoire de l’être » (avec N. Monseu), T. Regehly et D. Schubbe (Hg.), Schopenhauer und die Deutung der Existenz. Perspektiven auf Phänomenologie, Existenzphilosophie und Hermeneutik, Stuttgart, J. B. Metzler Verlag, 2016, p. 129-136.

 - « L’ambiguïté de Heidegger », dans J. Leclercq et C. Perrin, (éds), L’essence de la manifestation. Genèse et structure d’une œuvre, Paris, Hermann, 2017.

- « La passivité ontologique originaire à l’épreuve des Passions de l’âme », à paraître dans G. Belgioioso et V. Carraud (éds.), Les passions de l’âme et leur réception philosophique, The Age of Descartes, Brepols, 2017.

- Entrées « Gadamer », « Dufrenne », « Henry », « Heidegger », « Merleau-Ponty », dans C. Talon-Hugon (éd.), Les théoriciens de l’art, PUF, 2017.

- « Le cartésianisme est-il un vitalisme ? Remarques sur la lecture henryenne de l’ambulandi cogitatio », dans D. Pradelle, C. Riquier, W. Starzynski (éds.), Descartes et la phénoménologie française, Paris, Hermann, 2017.

- « Vitalisme phénoménologique et question de l’agir », dans Y-C. Zarka (éd.), Phénoménologies de la vie, Paris, Hermann, 2017.

- « Le désir d’autrui, entre érotisme et violence. René Girard et Michel Henry», dans B. Chantre et T. Berlanda (éds.), Le désir d’autrui, Girard er Henry, Paris, Cahier de l’ARM, 2016.

- « Empathie et sensualité. L’intersubjectivité sensuelle, avec et contre Michel Henry », dans E. Boublil (éd.), Vulnérabilité et empathie. Approches phénoménologiques de la relation, Paris, Hermann, 2016.

- « Ricoeur on habit », dans S. Davidson (éd.), A Companion to Paul Ricoeur’s Freedom and Nature, 2017.

- « De quelle matière parle la phénoménologie matérielle »?, dans P-J. Renaudie et V. Spaak, Approches phénoménologiques de la matière, Paris, éditions du CNRS, 2017.

 

 

Exposés et conférences

 

- « Le concept de Vie chez G. Deleuze », séminaire de l’ATP, Nice, 23 novembre 2004.

- « La position du problème de la réalité dans l’herméneutique heideggérienne de la facticité », colloque « La Réalité », Université de Nice Sophia-Antipolis, 17 juin 2004.

- « Le pli merleau-pontien et l’idée d’un tournant topologique de la phénoménologie », colloque Différence et identité, Les enjeux phénoménologiques du pli, Université de Liège, 22 novembre 2004.

- Participation à la rencontre avec F. Dastur à propos de son ouvrage La phénoménologie en questions. Langage, altérité, temporalité, finitude, dans le cadre d’un « Débat autour d’un livre » organisé le 24 novembre 2004 par l’unité de recherche « Phénoménologies » de l’Université de Liège.

- « Le transcendantal vu du mondain – le problème de l’illusion transcendantale chez le jeune Fink », colloque « Le transcendantal », Université de Nice Sophia-Antipolis, 20 mai 2005.

- « Les lieux de l’avoir lieu. Réflexions sur le concept de phénomène social », Colloque international « génie(s) du lieu », Université de Cluj-Napoca, 20 avril 2006.

- « Fonctions du corps dans la ritualisation de la vie quotidienne », séminaire interne du CRHI « Le corps et le sacré », Université de Nice Sophia-Antipolis,19 mai 2006.

- « Usage ordinaire du langage et phénoménalisation du phénomène », colloque « Le langage et ses phénomènes », Université de Nice Sophia-Antipolis, 2 juin 2006.

- « Justice situationnelle et partage des formes de vie », UEE « L’Europe à venir : sécularisation, justice, démocratie », 4 septembre 2006, Université de Cluj-Napoca.

- « Différence phénoménologique et révélation », séminaire du Groupe de recherches phénoménologiques Michel Henry (GRPMH), dirigé par J-F. Lavigne, La subjectivité, le corps, et la vie. Introduction à la phénoménologie matérielle, Université de Nice Sophia-Antipolis, 10 avril 2007.

- Présentation et modération de la table ronde « Commencer en phénoménologie : phénoménalité, méthode et révélation », autour de P. Audi, G. Dufour-Kowalska, R. Kühn, S. Laoureux, J-F. Lavigne, J. Leclercq, et M. Maesschalck, colloque « Le commencement », Université de Nice Sophia-Antipolis, 31 mai 2007.

- « Le problème du retour au commencement : jaillissement et rejaillissement du questionner philosophique dans Etre et temps », colloque « Le commencement », Université de Nice Sophia-Antipolis, 1er juin 2007.

- « Critique de la révolution ordinaire », Symposium de fondation du Réseau Euro-méditerranéen de phénoménologie et d’herméneutique pour le dialogue interculturel, Université de Naples, 27 juin 2007.

- « Introduction à la réduction phénoménologique » (avec D. Popa), séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, 24 octobre 2007.

- « Réduction phénoménologique et intersubjectivité », séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, séance du 21 novembre 2007.

- « La réduction phénoménologique chez Husserl et Heidegger », séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, 5 décembre 2007.

- « Les critiques de la réduction dans la phénoménologie française contemporaine, et la question de l’irréductible » (avec D. Popa), séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, 17 décembre 2007.

- « Regard phénoménologique et regard humain », journée d’étude « Le regard phénoménologique : réduction et destruction », Université de Lyon III, 19 décembre 2007.

- « Dépassement phénoménologique et métaphénoménologique », Colloque « Le dépassement phénoménologique », 14 et 15 mai 2008, Université de Nice Sophia-Antipolis.

- « Quotidienneté et ontologie. L’idée d’une "non-ontologie fondamentale" », Journée doctorale, 3 juin 2008, Université de Nice Sophia-Antipolis.

- « Histoire et être. Heidegger et l’esquive du présent », séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, 3 décembre 2008.

- « Le présent à la lumière de l’événement » (avec D. Popa), séminaire du Céniphé, Université de Nice Sophia-Antipolis, 26 janvier 2009.

- « Phénoménologie et barbarie. L’équivocité de la culture" », colloque International « La barbarie », 28-30 janvier 2009, Université de Nice Sophia-Antipolis.

- « La règle et son phénomène : les prémisses phénoménologiques du droit », séminaire du Groupe de recherches phénoménologiques Michel Henry (GRPMH) dirigé par J-F. Lavigne, Les prémisses phénoménologiques de l’éthique, Université de Nice Sophia-Antipolis, 20 avril 2009.

- « Duplicité du logos et critique de l’ontologie », Séminaire « La réception philosophique du Prologue de Jean » dirigé par J. Leclercq, Université  de Louvain, 15 décembre 2009.

- « Vulnérabilité sociale et phénoménologie des situations », Séminaire du Centre de Philosophie du Droit, Université  de Louvain, 17 décembre 2009.

- « Le double accès au passé : rétention et remémoration », Séminaire du Centre de Phénoménologie de la Subjectivité et de l’Action, « Temporalité, passivité, ipséité », Université  de Louvain, 10 février 2010.

- « Le passé pur : affectivité et passivité », Séminaire du Centre de Phénoménologie de la Subjectivité et de l’Action, « Temporalité, passivité, ipséité », Université  de Louvain, 25 février 2010.

- « Présence, passéité, passivité », journée d’étude « Actualité de M. Henry », Université de Strasbourg, 28 mars 2009.

- « L’Être et l’autre dans Sein und Zeit », Séminaire du Centre de Phénoménologie de la Subjectivité et de l’Action, « Temporalité, passivité, ipséité », Université  de Louvain, 25 mars 2010.

- « L’absolu de la naissance : rupture et filiation », Séminaire du Centre de Phénoménologie de la Subjectivité et de l’Action, « Temporalité, passivité, ipséité », Université  de Louvain, 23 avril 2010.

- « Larsen, diplopie et clignotement : le problème de la différence phénoménologique », journée d’étude « La simultanéité contradictoire », Université de Toulouse Le Mirail, 28-29 mai 2010.

- « Idéalisme transcendantal, historicité et intersubjectivité : Husserl face à la contre-téléologie du sens », colloque international « Husserl domani », Université de Rome, 3-5 juin 2010.

- « Passivité et généalogie dans le Marx : M. Henry au risque d’une phénoménologie de l’histoire », colloque international « Métaphysique de l’individu. Le Marx de Michel Henry : Interprétation et actualité », Philosophisches Seminar der Universität Basel, 22 et 23 octobre 2010.

- « Quand peut un corps ? Corporéité, affectivité, temporalité », colloque international « Corporéité et affectivité : Michel Henry et les philosophies du corps », Université de Prague, 4-6 novembre 2010.

- « Attitude naturelle et temporalité », journée d’étude « L’idéalisme transcendantal de Husserl en question », Université de Namur, 13 décembre 2010.

- « Intersubjectivité pathétique : nouvelles perspectives de recherche », Congrès international « la Vie et les vivants », Université  de Louvain, 15-17 décembre 2010.

- Présentation de la table ronde « Textes inédits de Michel Henry sur l’intersubjectivité », en présence de P. Audi, J. Leclercq et J-L. Marion, Librairie Wallonie Bruxelles, Paris, 14 mars 2011.

- « Passivité et passéité : le problème de l’habitude », colloque « Phénoménologie et psychologie. Le problème de la passivité », Université de Liège, 3-6 mai 2011.

- « L’idée d’une théorie idéaliste du corps », Journée d’étude « Le corps chez Michel Henry », Université  de Louvain, 19 mai 2011.

- « Pour une métapsychologie de la force : le problème de la pulsion », séminaire du CEPHEN, Université de Nice, 20 mai 2011.

- « Ipséité, solitude, altérité », colloque international « Retrouver un sens nouveau : rencontrer l’imprévisible », Université de Toulouse Le Mirail, 5-7 juillet 2011.

- « Identité et événement. Autour de Kierkegaard », colloque international « Mutations des religions et identités religieuses », Université  de Louvain, 5-7 octobre 2011.

- « Désir, négativité, spectralité », journée d’étude « Michel Henry et l’éros », Paris, Ecole Normale Supérieur, 3 décembre 2011.

- « Question de l’être et question de l’agir : d’une analytique existentiale à un vitalisme non ontologique, et retour », Journée d’étude « Penser le religieux en Europe », Université Libre de Bruxelles, 9 décembre 2011.

- « Le résistant et le restant », Université de Namur, 20 décembre 2011.

- « Amnistie, pardon, réconciliation : une équation insoutenable » (avec J. Leclercq) dans le cadre du cours programme sur Amnistie et amnésie : l'institution de l'oubli, Collège Belgique, Académie Royale de Belgique, Bruxelles, 29 février 2012.

- « La subjectivité, la vie, la mort », présentation du n°3 de la Revue Internationale Michel Henry dans le cadre des « jeudi philosophie », librairie Vrin, Paris, 1er mars 2012.

- « The “Appearing Through” of Logos », journée d’étude Christianism and Phenomenology in a Post-Modern Context, organisée en collaboration avec la Cambridge University et l'Institut Français d’Edimbourg, Glasgow, 16 mars 2012.

- « Effort et résistance : Michel Henry lecteur du spiritualisme français », Colloque « Philosophie française », Université d’Osaka, Japon, 8 avril 2012.

- « Affectivité et métaphysique de la passéité dans la phénoménologie matérielle », Université de Tokyo, Japon, 16 avril 2012.

- « Le dedans et le dehors : pour une nouvelle topologie de la vie subjective. Kierkegaard, Kafka et Kandinsky, au prisme de la phénoménologie », Séminaire transfrontalier « Esthétique et spiritualité », Institute of Technology Tallaght, Tallaght, Irlande, 24 mai 2012.

- « Affectivité et langage naturel », Colloque « Langage et affectivité », Université de Rennes, 31 mai – 1er juin 2012.

- « La croisée des temps et les paradoxes de l’espérance », colloque international « Espérer : pour une phénoménologie de la temporalité affective », Université de Nice Sophia-Antipolis, 7-8 juin 2012, Nice, France.

- « Les critiques françaises de la phénoménologie allemande comme “métaphysique de la présence” », Université de Toulouse II – Le Mirail, école d’été franco-allemande, septembre 2012.

- « Le phénomène érotique chez Henry et Sartre », colloque « Phenomenology in Belgium », Archives Husserl/KUL, et UCL, 12-13 novembre 2012.

- « Intériorité phénoménologique et création » (avec J. Leclercq), Université de Cracovie, Pologne, 27 novembre 2012.

- « Immanence et négativité : la subjectivité comme problème ontologique », colloque « Le retour du sujet dans la philosophie et les sciences sociales », Académie Nationale de Pologne, Varsovie, 29-30 novembre 2012.

- « L’être, la vie, l’homme. Remarques sur le sens et les enjeux de la réception de Heidegger par le jeune Michel Henry », colloque « Les traces de l’être. Heidegger en France et en Hongrie », Institut Français de Budapest, Hongrie, 22-23 janvier 2013.

- « Y a-t-il un vitalisme proprement phénoménologique ? », colloque ALTER/Archives Husserl, « La vie », 25-26 janvier 2013.

- « L’herméneutique événementiale et l’irréductibilité de l’anthropologie », journée d’étude autour de C. Romano, 5 mars 2013, Université de Louvain.

- « A priori et temporalité. Kierkegaard et le problème de la vérité dans la philosophie française », colloque « Kierkegaard et la phénoménologie française », 24-26 avril 2013, Université de Louvain.

- « Les ambiguïtés du Dasein », journée d’étude « Genèse et structure de L’essence de la manifestation »,  4 et 5 novembre 2013, Université de Louvain.

- « Passivité de la force et plus-value de l’activité », colloque annuel de la Société Polonaise de Phénoménologie, 13-14 décembre 2013, Varsovie.

- « L’idée de passivité ontologique originaire », séminaire « La passivité : raison et sentiment », 12 février 2014, Université de Caen.

- « L’homme à son insu. L’anthropologie phénoménologique comme metaphysica naturalis », Journées d’étude Archives Husserl/Revue Alter, ENS, 17 mai 2014.

- « La passivité phénoménologique à l’épreuve des Passions de l’âme », colloque international du Centre d'études cartésiennes sur les Passions de l'âme, 13-14 juin 2014, Fondation Singer-Polignac, Paris.

- « Métaphysique des forces et vitalisme phénoménologique », journée d’étude autour de R. Bernet, Université de Namur, 26 novembre 2014.

- « Prolégomènes à une phénoménologie de la force passive », colloque international « La vie en tension. Autoaffection, force, pulsion », Institut culturel italien, Bruxelles, 27 février 2015.

- « Le vitalisme phénoménologique de Michel Henry», Séminaire du centre d’éthique contemporaine, Université de Montpellier, 5 mars 2015.

- « L’excès du phénomène : Idée, monde, événement», Journée d’étude « Le phénomène », Université de Nice, 19 mars 2105.

- « Le désir, entre érotisme et violence», colloque R. Girard et M. Henry, Paris, BNF, 7 novembre 2015

- « Immanence et transcendance du sujet en phénoménologie », journée de formation à l’agrégation interne, « Le sujet », université de Corte, 24 novembre 2015.

- « L’inhumanité du vécu », colloque « Les limites de l’humain et la phénoménologie », Paris, Nanterre, 4 décembre 2015.

- « La critique de la critique du sujet en phénoménologie », journée de formation à l’agrégation interne, « Le sujet », université de Nice, 14 décembre 2015.

- « Réflexion intuitive et réflexion spéculaire », Journée d’étude « La réflexion », Université de Poitiers, 27 janvier 2016.

- « Descartes vitaliste ? », Colloque « Descartes et la phénoménologie », Institut Catholique de Paris, 3-5 février 2016.

- « Michel Henry et la question de l’agir », Colloque « Michel Henry : une phénoménologie de la vie », Université Paris Descartes-Sorbonne, 13 février 2016.

- « Qu’est ce que cela fait d’être un homme ? ». Quelques remarques sur la possible contribution de la phénoménologie à l’anthropologie, rencontres philosophiques du Centre Universitaire Méditerranéen, 1er mars 2016.

- « L’invisibilité du patient », Rencontres et Conférences-Débats, Hôpital d’Antibes, 25 mars 2016.

- «Empathie et sensualité. L’intersubjectivité pathétique, avec et contre Henry », Séminaire « Approches phénoménologiques de l’empathie », ENS, 12 mai 2016.

- « L’existence dans l’ek-sistence : héritages d’un concept moderne dans la philosophie contemporaine », séminaire de l’équipe de recherche «Métaphysique allemande et philosophie pratique», Université de Poitiers, 9 novembre 2016.

- « Introduction au néo-existentialisme », journée d’étude « L’existence », Université de Nice, 28 novembre 2016.

 
CRHI
Université Nice Sophia Antipolis
MSHS Sud-Est